Laguna Lodge, Guatemala

lundi, avril 13th, 2015 | Amerique Centrale, Toutes les destinations - tri par dernier post

laguna-lodge-1

Un bijou dans un Ă©crin vert. VoilĂ  ce qu’on pense lorsqu’on dĂ©couvre le Laguna Lodge depuis le bateau. SituĂ© au bord du lac Atitlan, cet hĂ´tel unique n’est accessible qu’en taxiboat. Vous devinez dĂ©jĂ  que c’est l’endroit parfait pour se ressourcer ou pour une lune de miel loin du monde. Et chaque instant passĂ© en ce lieu vous le confirme. Une myriade de preuves en tĂ©moigne. La taille, tout d’abord. Dans ce lodge, le client n’est pas un simple numĂ©ro de chambre. Ou alors, un tout petit numĂ©ro : l’hĂ´tel ne compte que six chambres. L’accueil, ensuite. Le personnel est aux petits soins et souriant. Mieux encore, ces sourires ne sont pas contraints et forcĂ©s, comme dans beaucoup d’autres hĂ´tels. On sent le personnel heureux de travailler dans un tel environnement. La vue, Ă©galement. De la chambre, de la salle commune ou de la piscine au bord du lac, l’on jouit d’une vue imprenable sur le lac et le volcan San Pedro.

laguna-lodge-2

Le lieu est soigneusement dĂ©corĂ© pour reflĂ©ter la culture locale, les tissus, les sculptures et les plantes luxuriantes locales. Les photos de l’hĂ´tel ont beau ĂŞtre belles, elles ne lui rendent pas justice : il y a lĂ  quelque chose que l’appareil photo est incapable de saisir. Une ambiance, une atmosphère. L’impression de dĂ©couvrir une autre façon de vivre, en harmonie totale avec la nature. Lorsqu’il fait frais, un grand feu brĂ»le dans la salle commune, oĂą l’on peut se rĂ©chauffer tout en Ă©coutant les bruits du lac et de la nature. Le soir venu, aucune lumière Ă©lectrique ne vient troubler cette harmonie, et vous dĂ®nez aux chandelles dans une lumière surrĂ©elle. Au menu, fruits et lĂ©gumes. La nourriture proposĂ©e est strictement vĂ©gĂ©tarienne. Pourtant, ce qui pourrait ĂŞtre un dĂ©faut devient ici une qualitĂ© : l’excellence des plats vous rĂ©concilie avec la cuisine vĂ©gĂ©tarienne, et le carnassier le plus endurci en redemande. La viande ne manque Ă  aucun moment.

laguna-lodge-3

Mais attention : ce paradis ne conviendra pas Ă  tout le monde. Cette retraite hors du monde, au coeur de la nature, peut ĂŞtre une Ă©preuve pour les hyper-connectĂ©s et les citadins impĂ©nitents. Le service de navette par bateau terminant Ă  19h30, il est impossible d’aller dĂ®ner en ville le soir (le seul moyen serait de passer par le chemin de randonnĂ©e, mais l’expĂ©rience est alors très aventureuse, d’autant que certaines zones sont dĂ©licates Ă  passer, mĂŞme de jour).

laguna-lodge-4

Et le restaurant de l’hĂ´tel fermant ses portes Ă  21 heures, il n’y a plus grand-chose Ă  faire après la tombĂ©e de la nuit. En tout cas, rien qui ait un rapport avec un Ă©cran lumineux ou un rĂ©seau de communication. Ici, pas de tv, de rĂ©frigĂ©rateur ou de micro-ondes. Le soir venu, c’est juste vous et votre chambre, les bruits de la nature et la vue sur le lac. Le wifi y fonctionne assez bien pour lire des vidĂ©os en streaming, mais ce serait gâcher une part de l’expĂ©rience : un peu comme de demander Ă  un sauna de mettre la climatisation, ou d’exiger d’un dĂ©sert qu’il ait une piste de ski. On ne va pas au Laguna Lodge pour y retrouver la folie du monde : on s’y rend pour la laisser derrière soi. Plus qu’un hĂ´tel, le Laguna Lodge est une expĂ©rience de vie.

Partagez cet article - faites découvrir cet hôtel:
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google
  • E-mail this story to a friend!
  • LinkedIn
  • Technorati

Tags: , ,

Facebook

//

« Les plus beaux hôtels du monde »

Pub

Pub

//

Pub